Implants dentaires

Partiel, pont ou implant?

Le partiel (prothèse partielle amovible) est une prothèse faite d'acrylique (ou de métal et d'acrylique) qui permet de remplacer une ou plusieurs dents. Cette prothèse doit être retirée la nuit. Dépendamment des dents manquantes, cette prothèse sera plus ou moins stable.  C'est toutefois la solution la plus économique.  La durée de vie d'une prothèse partielle amovible est d'environ 7 ans.

 Le pont (prothèse partielle fixe) est une restauration faite le plus souvent de céramique et de métal.  Elle est cimentée aux dents qui bordent l'espace édenté.  Pour permettre cela, le dentiste doit tailler les dents sur lesquelles le pont est cimenté.  La taille des dents pose plusieurs inconvénients.  En effet, une brèche est créée dans la dent, la prédisposant à la carie au niveau du joint entre la dent et la restauration. Un risque de nécrose des dents taillées existe également. Lorsque les dents adjacentes à l'espace édenté sont à restaurer, le pont peut être la restauration de choix.  Le coût de fabrication d'un pont est plus près de celui d'une restauration implanto-portée que d'un partiel. La durée de vie moyenne d'un pont varie entre 10 et 15 ans. 

L'implant (restauration implanto-portée) est une prothèse soutenue par la mise en place d'une ou plusieurs vis implantée(s) dans la mâchoire (l'implant à proprement parler).  Dans le contexte de la perte d'une ou de quelques dents contiguës, la restauration implanto-portée sera fixe (ne s'enlève pas, à l'image du pont) et sera constituée de céramique et de métal dans la plupart des cas. Ce type de traitement nécessite au minimum une chirurgie et une période de guérison de quelques mois. Cette technique nécessite donc plus de temps que la confection d'un pont.  Les risques chirurgicaux sont plutôt faibles, car les implants dentaires aujourd'hui utilisés montrent des taux de succès élevés.  Aucune taille des dents adjacentes n'est nécessaire pour la confection d'une restauration implanto-portée.  Il s'agit de la restauration la plus coûteuse, mais aussi la plus durable.  

Quelle est la durée de vie d'un implant dentaire?

Une fois la phase de guérison complétée (taux de succès entre 95 et 99 %), la perte d'un implant est rare.   Si le patient ne montre pas de prédisposition aux maladies de gencive (parodontite) et que les forces appliquées sur la restauration sont normales en ampleur et fréquence,  l'implant dentaire 
(la « vis ») sera fonctionnel sur une très longue période (toute la vie).  La restauration portée par l'implant s'usera avec le temps et devra être changée au bout d'une quinzaine d'années (pour une restauration céramo-métallique).  Un suivi dentaire s'impose donc pour assurer la pérennité de ce type de restauration.

La mise en place d'un implant dentaire est-elle douleureuse?

La douleur suivant la mise en place d'un implant va de faible à modérée et est aisément soulagée par une médication analgésique appropriée. Il arrive fréquemment que les patients ne prennent qu'une seule dose de médicament analgésique suivant la chirurgie.